/themes/plugins/font-awesome5/css/all.min.css
Menu principal
Informations utiles
Acheter
Vendre
Liens utiles
Besoin d'aide ?
Bonjour, identifiez-vous
  Déposer une annonce
Mes espaces
Identifiez-vous
Nouveau sur le site ?
Suivez l'actualité TP :
Recevoir les alertes infos !
Suivez l'actualité TP :
Constructeurs Engins TP

Nouveaux simulateurs Komatsu pour tombereaux, pelles et chargeuses

08/11/2022 14:43:03
Via-Mobilis - Mise à jour : le 08/11/2022 14:43 - Par
Constructeurs Engins TP

Komatsu continue d'investir dans la formation des opérateurs de ses engins de chantier. Le constructeur vient en effet de se doter de nouveaux simulateurs pour les gammes de tombereaux rigides, pelles hydrauliques sur pneus et chargeuses sur pneus.

    Nouveaux simulateurs Komatsu pour tombereaux, pelles et chargeuses

    Au plus proche de la réalité

    Développés en partenariat avec la société Oryx, les simulateurs Komatsu ont pour objectif d'améliorer les conditions d'apprentissage. Pour cela, ils doivent offrir une reproduction la plus fidèle possible des conditions auxquelles pourront être confrontés les stagiaires une fois sur le terrain. Ils seront alors plus à même d’acquérir tous les réflexes adaptés à chaque situation.

    L'ensemble des exercices proposés est basé à partir de situations s'étant réellement déroulées sur des chantiers. Il est même possible de définir les conditions météorologiques ou la présence d'autres machines. Pour ajouter encore plus de réalisme, certains équipements du simulateur (dont le volant, les leviers et les pédales) auraient pu être installés sur de véritables engins puisqu'il s'agit de pièces constructeur.

    De nombreuses simulations réalisables

    La solution conçue par Komatsu permet aussi de travailler des thèmes bien précis comme l’installation d'une attache rapide, le chargement et le déchargement ou encore la manipulation de matériaux spécifiques. Elle facilite de plus le suivi de la progression de chaque apprenant grâce à un tableau de bord rassemblant les principaux indicateurs (taux de remplissage, consommation de carburant, habitudes de freinage, etc.).

    Le groupe japonais espère réduire ses coûts de formation en limitant son parc dédié à cet effet. La baisse des budgets de maintenance, l'absence de risques et la non-consommation de carburant (sans compter l'impact bénéfique pour l'environnement) pourraient également convaincre des chefs d'importantes entreprises d'acquérir un simulateur.

     

    Commentaires

    Votre E-Mail n'apparaîtra pas sur le site.

    Vos données personnelles ne seront jamais communiquées à des tiers.

    Désinscription possible via le lien “Désinscription” de nos newsletters ou en envoyant un mail à : info@via-mobilis.com

    Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les règles de confidentialité et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

    Cet article vous a plu ?

    Recevez, dans votre boite e-mail, les dernières infos sur les travaux publics !