Menu principal

Mon espace

Transport de véhicules Fiches Constructeurs Focus Gammes
Économie & Réglementation

Gazole Non Routier : l'UNICEM signe une demande de maintien

ECI - le 11/03/2021 12:06 - Par
Économie & Réglementation

Afin d'aider les entreprises à faire face au difficile contexte économique, plusieurs organisations représentatives du BTP, dont l'UNICEM (Union Nationale des Industries de Carrières et Matériaux de Construction), réclament le maintien de la taxation réduite sur le GNR (Gazole Non Routier).

Gazole Non Routier : l'UNICEM signe une demande de maintien

Un impact lourd sur les PME et TPE

L'année passée aura été délicate pour les entreprises du secteur des matériaux, en particulier le premier semestre. Elles ont fait face à une nette baisse de l'activité (en comparaison avec 2019, le déficit atteint 17 %) tout en appliquant des protocoles sanitaires stricts pour continuer à travailler. Ces deux paramètres ont fortement impacté la trésorerie des sociétés les plus fragiles dont de très nombreuses TPE et PME.

Il était donc logique que l'UNICEM soutienne ses adhérents en demandant le maintien de la taxation réduite sur le gazole non routier. Le secteur des carrières et matériaux de construction qu'il défend se compose d'une très large majorité d'entreprises de taille modeste.

Une situation tendue...

Du point de vue de l'UNICEM, la prochaine évolution sur la taxation du GNR ne ferait qu'empirer la situation actuelle, d'autant plus que les premiers signes d'une reprise de l'activité se font toujours attendre. Pour cette année, les prévisions font ainsi état d'un niveau semblable à celui de 2020. La fédération souligne également l'impossibilité technique pour ses adhérents de convertir leurs flottes d'engins de chantiers. Elle estime que la plupart des solutions plus respectueuses de l'environnement actuellement proposées ne se montrent malheureusement pas suffisamment performantes.

Pour le moment, le Gouvernement n'a pas réagi face à cette demande des organisations professionnelles. La suppression du dispositif fiscal actuel sur le GNR reste donc maintenue au 1er juillet 2021.

 

Les dossiers

Commentaires