Parcourir
Matériels TP d'occasion Enchères Location
Services
 Actualités Fiches Constructeurs  Focus Gammes
Autres langues
Mon espace
Constructeurs Engins TP

Une chargeuse CASE 321F au service des pêcheurs norvegiens !

ECI - le 05/01/2021 16:39 - Par
Constructeurs Engins TP
Case

Les chargeuses sur pneus compactes développées par Case sont des machines polyvalentes pouvant être employées pour des applications multiples et diverses. En Norvège, elles participent ainsi aux activités de la pêche depuis quatre années désormais.

Une chargeuse CASE 321F au service des pêcheurs norvegiens !

Une industrie aux besoins bien spécifiques

L'industrie norvégienne du poisson était à la recherche d'un engin facilitant la gestion de la marchandise. Il devait être en capacité de recevoir la cargaison en provenance directe du bateau, de la stocker, de la distribuer et la préparer en vue de sa future commercialisation.

La première idée fut alors d'exploiter un chariot élévateur à fourche. Malheureusement, cet engin ne se montra pas assez robuste pour faire face à la charge de travail et aux difficiles conditions hivernales norvégiennes. Les décideurs de ce projet ont donc alors demandé assistance à Dagenborg, le concessionnaire Case local.

D'indispensables adaptations

Après analyse des besoins et des contraintes, le concessionnaire Dagenborg a orienté ses clients vers un modèle de chargeuse sorti en 2016 et nommé Case 321F. Il a également défini quelques adaptations afin de gagner en fiabilité et en performance. L'engin s'est ainsi vu doté de fourches hydrauliques rotatives conçues spécialement. Elles permettent le déchargement des caisses de poissons rapidement et sans le moindre effort. La vitesse d'exécution est en effet primordiale pour garantir la fraîcheur de la marchandise et réduire la durée d'immobilisation des bateaux. Pour optimiser et automatiser le changement des accessoires, cette 321F dispose également d'un coupleur multifaster.

Après quatre années d'utilisation intensive, le retour d'expérience est entièrement positif. Des gains de productivité ont même été constatés et tout porte à croire que cette collaboration insolite se poursuivra dans les années à venir.

 

 

Les dossiers

Commentaires