Entreprises BTP & Chantiers

Eiffage commande de l'électrique

ECI - le 09/07/2020 15:36 - Par
Entreprises BTP & Chantiers
Volvo

Depuis ce 2 juillet, le parc du groupe Eiffage s'est enrichi de deux nouveaux engins. Il s'agit d'un FE électrique développé par Volvo Trucks et d'une mini-pelle ECR25, électrique elle aussi, conçue par Volvo Construction Equipment.

Eiffage commande de l'électrique

L'électrique : un intérêt stratégique ?

Cette démarche s'inscrit pleinement dans la logique de transition écologique existante au sein d'Eiffage. Le groupe affiche clairement sa volonté de réduire l'impact environnemental de ses activités. Pour y parvenir, il commence à convertir son parc de machines diesel vers les énergies nouvelles. Ces deux dernières acquisitions s’ajoutent ainsi à la commande de quinze Volvo FH Gaz Naturel Liquéfié (GNL), passée au début de cette année.

Une telle transformation est essentielle pour le futur développement du groupe Eiffage. Elle lui permet en effet de répondre à toutes les exigences des clients et de se conformer aux lois, toujours plus strictes, visant à la protection environnementale.

Affectés au chantier du Grand Paris Express

Les deux véhicules vont être rapidement mis à l’œuvre sur le projet du Grand Paris. Pour la première fois en France, un camion électrique est ainsi chargé d'assurer la livraison et la récupération des outils et des pièces sur les chantiers de démolition grâce à sa grue en porte à faux et à son plateau de 5,2 mètres. Selon les responsables d'Eiffage, le Volvo FE, stationné à la base de Santeny, couvrira plus de cent cinquante kilomètres par jour.

La mini-pelle Volvo ECR25 électrique va être utilisée pour des tâches de démolition et de démantèlement. Ses dimensions compactes, son rayon court (avec un balancier d'1,35 mètre), sa maniabilité et son silence sont parfaits pour s'adapter aux spécificités de ces chantiers, souvent exigus, situés en zone urbaine. Selon Volvo Construction Equipment, cet engin dispose d'une autonomie proche des quatre heures avec une intensité d'utilisation moyenne.

 

Les dossiers

Commentaires