Divers Construction

Renforcer la sécurité des ponts : le verdict

ECI - le 11/07/2019 14:21:48 - Par
Divers Construction

Après le drame survenu suite à l'effondrement du pont Morandi à Gênes en août dernier, une mission d'information avait été créée pour évaluer les niveaux de sécurité de ces ouvrages en France. Dix mois plus tard, elle vient de rendre publics ses travaux.

Renforcer la sécurité des ponts : le verdict

Une situation inquiétante

Les membres de la mission ont multiplié les rencontres avec les élus locaux afin d'échanger à propos des ponts se trouvant sur leurs territoires. Les retours du terrain démontrent un manque de vigilance sur la sécurité de ces équipements. L'exemple illustrant le mieux ce propos reste probablement l'impossibilité de connaître de façon précise le nombre de ponts sur lesquels la circulation routière est autorisée.

La mission pointe également le nombre important de ponts dont la structure est en mauvais état (plus de 25.000) et la quantité d'ouvrages à reconstruire d'ici cinq années (estimée à cinq pour chaque département). Elle met aussi en avant la faiblesse des investissements actuels pour l'entretien régulier. Selon les estimations de la mission, si rien n'est fait, le nombre de ponts dangereux pourrait être multiplié par deux d'ici dix ans, et par trois ou quatre d'ici vingt ans.

Quelles propositions pour faire évoluer la situation ?

Pour éviter d'arriver à telle situation, la mission d'information évoque l'idée d'un "plan Marshall" visant à augmenter les dotations d'État nécessaires à l'entretien des ponts. Elles devraient ainsi s'élever à 120 millions d'euros à partir de l'année prochaine. En 2021, un fond d'aide devrait aussi voir le jour. Doté de plus d'un milliard d'euros, il sera à disposition des collectivités territoriales durant dix années.

La mission invite également à revoir en profondeur la politique actuelle de gestion des ponts. Pour elle, il est primordial d'évoluer vers une réelle anticipation et planification des actions correctives à mener, plutôt que de devoir un jour prochain agir dans l'urgence.

 

 

Les dossiers

Commentaires