Divers Construction

Manœuvre : un métier pour entrer dans le BTP

29/03/2019 09:57:04
ECI - Mise à jour : le 29/03/2019 09:57:04 - Par
Divers Construction

Le manœuvre s’affaire à préparer les matériaux et les outils nécessaires aux travaux, et à épauler dans toutes leurs tâches les ouvriers spécialisés qui œuvrent à tour de rôle sur le chantier. Sans qualification particulière, le manœuvre n’en demeure pas moins un élément important du fait de sa grande polyvalence. En outre, ce métier est une porte d’entrée qui permet d’évoluer au sein du secteur BTP.

Manœuvre : un métier pour entrer dans le BTP

En quoi consiste le métier de manœuvre ?

Le manœuvre assiste, aide et réalise de nombreuses tâches en fonction de l’ouvrier spécialisé qu’il assiste. Ainsi, ses domaines d’activités peuvent être très larges puisque cela dépendra de l’entreprise dans laquelle il évolue, mais aussi des chantiers qui lui sont confiés. Dans le secteur du bâtiment, le manœuvre pourra ainsi être amené à assister des corps de métier tels que plombier, maçon, carreleur, électricien, plaquiste, etc., alors que pour le secteur des travaux publics il pourra aussi bien travailler avec une équipe de démolisseurs, de constructeurs de routes, de canalisateurs et ainsi de suite.

En règle générale, son rôle consiste à préparer la zone où vont avoir lieu les diverses opérations, qu’il s’agisse de travaux de démolition, de construction ou de réhabilitation, mais il est aussi chargé de l’acheminent des outils sur le chantier, ainsi que des opérations de chargement et de déchargement des matériaux. Ainsi, le manœuvre doit apporter grand soin à ses postures et gestes de manutention puisqu’il est susceptible de devoir acheminer des matériaux tels que des parpaings et des briques jusqu’à la zone concernée.

Le manœuvre effectue des tâches très diverses et variées selon l’ouvrier spécialisé qu’il assiste et doit donc être en mesure d’utiliser la plupart de l’outillage de base présent sur un chantier, les outils de manutention (transpalette, diable) aussi bien que ceux permettant de réaliser divers travaux : marteau-piqueur, perceuse, scie et autres outils manuels. Sur ces chantiers hétérogènes, il pourra aussi bien conduire des câbles électriques et des gaines dans des conduits, poser des bordures de trottoirs, aider à monter des échafaudages, réaliser des jointures et autres éléments d’étanchéité, découper des éléments de ferraillage, etc.

De façon plus globale, le manœuvre sera chargé de la mise en place de la signalisation sur le chantier ainsi que du nettoyage des surfaces et des zones de travaux. À ce titre, il joue un rôle important dans le maintien de la sécurité sur les différentes zones du chantier. En outre, son caractère polyvalent fait de lui un élément essentiel au bon déroulement des travaux.

Compétences et conditions de travail du métier de manœuvre

Bien qu’il soit possible d’exercer le métier de manœuvre sans aucune qualification particulière, cette activité demande toutefois un certain panel de compétences, en raison premièrement de ses conditions de travail.
En effet, comme pour de nombreux métiers du bâtiment et des travaux publics, le manœuvre travaille généralement en plein air et est donc soumis aux aléas de la météo qui peuvent être assez rude dans certaines régions durant l’hiver, mais aussi en plein été. En outre, il doit pouvoir supporter certaines incommodités que l’on retrouve habituellement sur tous types de chantiers, à savoir : le bruit, la poussière, les vibrations, etc.

Ses horaires de travail sont généralement fixes, mais le manœuvre peut être amené à effectuer des heures supplémentaires en fonction du chantier, parfois aussi à travailler de nuit, et se déplace régulièrement de chantier en chantier.

Dans certaines conditions, le manœuvre peut également être amené à conduire certains véhicules de chantier.

Les compétences requises pour être manœuvre peuvent elles aussi varier, tout dépendra encore une fois du chantier auquel il sera assigné. Toutefois, de manière plus globale, il doit avoir une bonne condition physique et connaitre les bons gestes et postures de manutention. Dans toutes les circonstances, les ouvriers manœuvres doivent faire preuve d’un grand respect des consignes de sécurité, d’abord en portant les équipements de protection individuels obligatoires (EPI), mais aussi en suivant méticuleusement les consignes de sécurité données par le chef de chantier et les autres responsables.

Le manœuvre doit savoir d’adapter à toutes les situations et suivre les consignes des ouvriers spécialisés avec lesquels il travaille. Il doit savoir lire un plan simple d’exécution et se montrer autonome dans les tâches qui lui sont confiées. Dans l’idéal, pour postuler en tant que manœuvre, il est préférable d’être bon bricoleur et de connaitre la manière d’utiliser convenablement toute une panoplie d’outillage.

Manœuvre : formation, débouchés, évolution de carrière

Aucune diplôme ou formation particulière n’est nécessaire pour postuler à un emploi de manœuvre. Cependant, les compétences et qualités que nous venons de citer sont primordiales au quotidien dans ce métier.
Néanmoins, certaines formations offrent tout de même une bonne préparation pour ce métier, c’est notamment le cas des CAP et BEP du secteur du BTP, par exemple le CAP Maçon, ou encore un BP travaux publics. Ces formations représentent une bonne porte d’entrée pour décrocher un emploi dans une entreprise recrutant des manœuvres, mais ne sont pas obligatoires.

Le grand point fort du poste de manœuvre est les possibilités d’évolutions de carrière qu’il offre et les débouchés possibles sur une filière spécialisée. Sur le terrain le manœuvre côtoie en effet de nombreux métiers, il peut ainsi découvrir chaque spécialité du bâtiment et des travaux publics avec sa propre expérience et s’orienter s’il le souhaite vers une branche qui l’intéresse.

Enfin, s’il acquiert une bonne expérience à son poste et qu’il évolue vers une spécialité, le manœuvre peut éventuellement devenir par la suite, au bout de quelques années, chef d’équipe ou chef de chantier.

 

 

Les dossiers

Commentaires