Divers Construction

Un nouveau master pour la Smart Construction

ECI - le 29/01/2019 16:13:01 - Par
Divers Construction

L'ESITC (École supérieure d'ingénieurs des travaux de la construction) de Caen vient de créer un nouveau Master. Celui-ci se nomme "Expert en Smart Construction : ouvrages et territoires connectés". Les premiers cours seront dispensés aux étudiants à la rentrée 2019.

Un nouveau master pour la Smart Construction

Objectif : devenir un expert des bâtiments nouvelle génération

Le principal objectif de ce Master consiste à former des ingénieurs capables de concevoir des bâtiments "intelligents". Ils pourront devenir de véritables référents dans ce domaine. Pour y parvenir, ils seront sensibilisés par exemple à des notions telles que le développement durable, les apports des outils numériques ou encore les nouveaux matériaux de construction. À l'issue de la formation, ils seront ainsi en capacité d'occuper des postes en lien avec la conception et l’exploitation de grands projets de construction.

L'ESITC s'est associée avec une autre grande école caennaise, l'ENSICAEN. Celle-ci forme des ingénieurs spécialisés dans les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication). De plus, ce master "Smart Construction" est soutenu par diverses organisations : fédérations du bâtiment (FFB et FRTP Normandie), des syndicats (IFSTTAR, SYNTEC Normandie, UNICEM) et des entreprises.

Le contenu de la formation

D'une durée d'un an, cette formation débutera par une partie théorique à laquelle seront associés plusieurs travaux pratiques. Les thèmes abordés seront multiples et variés allant de la santé à la sécurité en passant par le changement climatique et les matériaux connectés.

Une fois les acquis des étudiants suffisamment solides, suivra un stage en entreprise. Celui-ci pourra se dérouler aussi bien sur le territoire national qu'à l'étranger. Il durera 6 mois. Les étudiants pourront alors mettre en application les notions appréhendées en cours. Ils se confronteront également à la réalité du "terrain".

 

Les dossiers

Commentaires