/themes/plugins/font-awesome5/css/all.min.css
Menu principal
Informations utiles
Acheter
Vendre
Liens utiles
Besoin d'aide ?
Bonjour, identifiez-vous
  Déposer une annonce
Mes espaces
Identifiez-vous
Nouveau sur le site ?
Suivez l'actualité TP :
Recevoir les alertes infos !
Suivez l'actualité TP :
Divers Construction

Le métreur, économiste de la construction

19/10/2021 13:56:27
Via-Mobilis - Mise à jour : le 19/10/2021 13:56 - Par
Divers Construction

Parmi les métiers de la construction, celui de métreur occupe une place centrale dans la mise en œuvre des chantiers. Il intervient d’abord en amont de ceux-ci afin d’en déterminer la faisabilité ainsi que le coût dans le respect du cahier des charges, puis pendant les opérations pour s’assurer que le budget alloué au projet ne soit pas dépassé. C’est pour ces raisons que le poste de métreur est aussi appelé économiste de la construction.

    Le métreur, économiste de la construction

    Un métier polyvalent alliant technicité et économie

    Le métreur possède un large panel de connaissances relatif à la construction. Les matériaux, techniques de construction ainsi que les nouvelles technologies n’ont aucun secret pour lui et il maîtrise également l’ensemble des normes défini par la réglementation en vigueur sur les chantiers de construction, mais aussi sur ceux de réhabilitation

    Ses principales missions sont de définir et d'établir les besoins et budgets nécessaires à la mise en œuvre des opérations de construction, mais aussi de réaliser un suivi minutieux des travaux tout au long du processus afin de remédier aux éventuels contretemps ou autres avaries de matériel. Le but de ces missions est d’assurer aux clients et entreprises que le budget prévisionnel ainsi que le planning de livraison pourront être respectés, le tout dans le cadre défini par les normes et réglementations et par le cahier des charges.

    En règle générale, la mission du métreur débute avec la prise de relevés du chantier. Il s’agit ici de relever les différentes mesures (surfaces, dimensions, volumes, etc.) afin de pouvoir ensuite déterminer avec précisions les besoins en matériaux et matériels, ainsi que les besoins en main-d’œuvre et le volume d’heures de travail pour chaque poste nécessaire à l’aboutissement du projet.

    Ses activités sont bien entendu définies en fonction de la nature du chantier ainsi que de sa taille, elles sont donc généralement différentes d’un chantier à un autre. De plus, il peut par exemple se faire assister par un dessinateur afin de réaliser les croquis et autres dessins assistés par ordinateur qui résultent des mesures prises sur le terrain. Néanmoins, le métreur est indispensable en ce qui concerne la négociation du contrat avec le client. Il est en effet le garant de la bonne réalisation du chantier en termes de planning et budget. Pour cela, il sélectionne prestataires, fournisseurs et autres sous-traitants. Il se charge également de la rédaction des devis et factures et, surtout, il contrôle les dépenses du chantier à tout moment tout en veillant à ce que les opérations soient réalisées en toute conformité. Il s'assure à la fois de la sécurité à un poste de travail donné, du respect du planning et de la qualité des travaux.

    Les compétences et aptitudes requises au poste de métreur

    Comme nous l'avons déjà précisé, les activités du métier de métreur dépendent du chantier. Chaque projet est différent et l’étendue des choix à prendre est vaste. Il est du rôle du métreur de prendre les décisions les plus adaptées en fonction des différentes opérations prévues dans le cadre des travaux. À ce titre, ce poste requiert une bonne capacité décisionnelle, d’autant plus que le métreur travaille principalement de manière autonome.

    Le métreur doit aussi savoir se rendre disponible à tout moment. Il sera en effet nécessaire de faire appel à lui en cas de problèmes sur le chantier, par exemple une panne d’engin ou un retard sur certaines opérations qui pourraient venir compromettre le bon respect des délais. Par conséquent, le métreur est amené à se déplacer régulièrement, de chantier en chantier et parfois même sur des distances dépassant la zone régionale. Il doit réaliser un suivi de chantier rigoureux et se rend donc plusieurs fois par semaine sur les lieux des travaux.

    Le sens relationnel et du travail en équipe est également un très bon atout dans ce métier puisque le métreur est amené à rencontrer la plupart des acteurs d’un chantier, du client aux prestataires, en passant par les architectes avec lesquels il travaille souvent conjointement, ou encore les ingénieurs matériels et autres conducteurs de travaux.

    Enfin, ses connaissances en matière de réglementation des travaux publics, de techniques de construction, des caractéristiques des différents matériaux doivent être particulièrement pointues. En outre, métreur est un métier qui nécessite une bonne veille informationnelle à propos des nouvelles techniques et technologies étant donné que le secteur des travaux publics évolue rapidement grâce aux innovations et nouveautés que l’on peut voir assez régulièrement adoptées par les entreprises.

    Pour terminer, le métreur a une parfaite aisance avec l’outil informatique et doit fait preuve d’une grande précision dans ses calculs. Il est donc nécessaire d’avoir une affection particulière pour les mathématiques. Côté logiciels, des connaissances BIM ("Building Information Modeling" ou "modélisation des données du bâtiment" en français) peuvent également constituer un atout de taille. En effet, les architectes, bureaux d'études et économistes du secteur du BTP sont de plus en plus nombreux à avoir recours à la maquette numérique BIM. Un métreur peut être amené à utiliser cette technologie pour faire les métrés de certains projets de construction.

    Comment devient-on économiste de la construction ?

    Celui ou celle qui veut devenir métreur, ou économiste de la construction, peut débuter sa formation directement après un BEP ou un CAP en s’orientant vers la filière grâce à un BAC Pro. En partant de la filière générale après le collège, il est possible d’obtenir le BAC Pro technicien d’études du bâtiment option études et économie en seulement trois ans.

    Ensuite, les différents cursus pour devenir métreur s’étendent jusqu’au niveau BAC +5. On retrouve ainsi au niveau BAC :

    • Le BAC Pro technicien d’études du bâtiment option études et économie
    • Le BAC Pro technicien du bâtiment organisation et réalisation du gros œuvre

    Il est également possible d’atteindre ce niveau grâce à un titre professionnel, celui de technicien métreur en réhabilitation de l'habitat.

    L’étudiant peut ensuite poursuivre ses études au niveau BAC + 2 avec :

    • Le BTS études et économie de la construction
    • Le DUT génie civil construction durable

    Puis continuer au niveau BAC + 3 et BAC + 5 avec une Licence pro en économie de la construction, un diplôme obtenu dans une école d’ingénieur ou encore un Master pro en génie civil.

    Niveau carrière, le métreur peut évoluer au sein d’une entreprise de travaux publics autant que dans un cabinet d’architecte, au sein un bureau d’études, mais aussi dans le secteur public. Il peut également travailler à son compte et créer sa propre entreprise. Concernant l’évolution de carrière au sein d’une entreprise, il peut se voir confier plus de responsabilités en devenant chef métreur ou tout simplement conducteur de travaux, l'un des postes les plus élevés au sein du secteur.

     

     

    Commentaires

    Votre E-Mail n'apparaîtra pas sur le site.

    Vos données personnelles ne seront jamais communiquées à des tiers.

    Désinscription possible via le lien “Désinscription” de nos newsletters ou en envoyant un mail à : info@via-mobilis.com

    Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les règles de confidentialité et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

    Cet article vous a plu ?

    Recevez, dans votre boite e-mail, les dernières infos sur les travaux publics !