Divers Construction

Le tombereau : engin incontournable des grands chantiers et des carrières

01/06/2018 10:24:03
ECI - le 01/06/2018 10:24:03 - Par
Divers Construction

Le tombereau, également appelé dumper, est un engin de chantier relativement imposant et apprécié pour sa grande capacité à transporter des charges sur tous types de terrains. On le retrouve généralement dans l’exploitation de carrières et de mines, mais aussi dans le secteur de la construction où des modèles de plus petite taille sont couramment utilisés de manière à pouvoir circuler facilement sur les voies publiques et à intervenir sur différents chantiers.

Le tombereau : engin incontournable des grands chantiers et des carrières

Sommaire :

Le développement du marché des dumpers à travers l’histoire

L’histoire du tombereau commence dans les années 50 et à été initiée en Angleterre pour le milieu agricole. Le Doe Triple-D conçu par Ernest Doe & Sons est l’ancêtre du tombereau tel qu’on le connait aujourd’hui. Il s’agit en fait d’un tracteur agricole assez spécial puisqu’il a été créé en fusionnant deux tracteurs, en leur enlevant les essieux et les roues avant et en les reliant grâce à une plaque tournante. Cet engin agricole, que l’on appelle souvent « tracteur tandem » était donc muni de deux moteurs et de quatre roues motrices, ce qui lui conférait une très grande puissance pour l’époque. Le tracteur tandem a grandement inspiré la filiale Volvo qui a produit, en 1966, le premier tombereau articulé à quatre roues motrices (le DR 631) et, en 1968, le premier avec six roues motrices (le DR 660).

Les premiers dumpers ne pouvaient qu’accueillir une charge utile ne dépassant pas les 10 tonnes, mais les améliorations dont ils ont bénéficié grâce aux progrès techniques dans les années 70 et 80 ont permis de concevoir des engins de plus en plus performants et efficaces. Les tombereaux modernes permettent aujourd’hui de transporter des charges très importantes allant jusqu’à 50 tonnes pour les dumpers articulés et pas moins de 326 tonnes pour le plus puissant des tombereaux rigides.

Tombereaux articulés ou rigides : différences et caractéristiques techniques

Qu’il soit articulé ou rigide, un tombereau permet de transporter des charges d’un endroit à un autre. Cet usage le rapproche du camion-benne, mais de nombreuses caractéristiques permettent de les distinguer, en commençant par leurs différents domaines d’application.

Les dumpers sont couramment utilisés dans le secteur de la construction et des travaux routiers, les modèles les plus puissants sont généralement réservés à un usage minier ou en carrière. Il existe deux grandes familles de tombereaux :

  • Les tombereaux à châssis rigides : ce sont les engins les plus imposants que l’on peut voir à l’œuvre dans les mines à ciel ouvert. Les dumpers rigides peuvent transporter une charge utile bien plus importante que ceux à châssis articulés. Ces engins sont conçus en un seul bloc, c’est pourquoi ils sont appelés tombereaux rigides : ils ne possèdent pas d’articulation et ne possèdent que quatre roues, qui peuvent être motrices ou non. Des tombereaux rigides sur chenilles ont également été conçus pour un usage militaire.
  • Les tombereaux à châssis articulés : ces engins possèdent trois lignes d’essieux, c’est-à-dire six roues motrices. Contrairement à un tombereau à châssis rigide, un tombereau articulé se compose de deux parties : la benne, partie arrière de l’engin, et le tracteur qui regroupe la cabine et l’ensemble des éléments mécaniques. Elles sont assemblées grâce à un tourillon et deux vérins hydrauliques qui permettent à l’engin de diriger sa benne en pivotant sur le plan horizontal. Ces caractéristiques font du tombereau articulé un engin polyvalent doté d’une grande mobilité, il peut donc être utilisé sur des terrains accidentés ou boueux. Toutefois, sa capacité de charge inférieure à celle d’un dumper rigide, sa vitesse de pointe également.

Le tombereau version miniature

Les mini-tombereaux constituent une autre famille d’engins ayant pour fonction de transporter des matériaux. Ils ont les mêmes caractéristiques que les tombereaux les plus imposants, mais sont proposés en version miniature, sous de nombreuses déclinaisons différentes, pour les petits travaux sur terrains accidentés ou non. Il existe des mini tombereaux manuels (ils se conduisent debout comme pour une brouette, mais permettent de transporter des charges bien plus importantes), comme d’autres motorisés, avec benne munie de vérins hydrauliques, siège pour le conducteur, quatre roues motrices, etc.

Tombereau et conduite en sécurité

La conduite d’un tombereau nécessite une attention et des connaissances particulières en matière de sécurité. En effet, bien que les engins de chantier soient plus perfectionnés chaque année et que les fabricants s’efforcent de les rendre plus surs, les tombereaux restent des engins dangereux dont la parfaite maitrise est d’une importance cruciale. C’est notamment le cas avec les tombereaux rigides avec lesquels il est difficile d’avoir un contact visuel complet pour le conducteur et où le bennage des matériaux demande beaucoup d’attention pour éviter tout risque de basculement. Afin de connaitre au mieux le fonctionnement et la manipulation d’un tombereau, il convient de se former grâce au CACES R 372m de catégorie 8.

Les principales marques de dumpers

Volvo est la marque historique des tombereaux, celle qui a développé de nombreux engins rigides et articulés au fil de l’histoire. Caterpillar, Terex et Komatsu sont également des marques qui n’ont plus besoin de faire leurs preuves et qui proposent de nombreux modèles de dumpers ayant pour point commun leur efficacité et leurs performances globales. En ce qui concerne les mini-tombereaux, Ausa est certainement la marque proposant le plus de déclinaison dans leur gamme de dumpers.

La technologie au service des performances et de la sécurité

Les engins de chantier tels que le tombereau évoluent constamment. Performance et sécurité sont les maitres mots pour les différents constructeurs d’engins. Les tombereaux bénéficient à présent pour la plupart de technologie embarquée pour le bennage des matériaux, de caméras pour améliorer la visibilité, ou encore de systèmes permettant d’augmenter l’adhérence des tombereaux articulés.

 

Annonces correspondantes

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...