Divers Construction

Les grues mobiles : des engins incontournables pour la construction

16/04/2018 14:21:30
ECI - le 16/04/2018 14:21:30 - Par
Divers Construction

Les grues mobiles sont des engins de levage assez particuliers puisqu’elles permettent de réaliser des travaux là où les autres appareils de ce type ne peuvent accéder. On les rencontre en effet très souvent dans le secteur du BTP, notamment dans la construction d’ouvrages colossaux, mais aussi dans bien d’autres domaines où leur capacité de levage et leur puissance sont utiles pour de nombreuses applications. Les grues mobiles possèdent aussi l’avantage, comme leur nom l’indique, d’être facilement déplaçables et manœuvrables ainsi que de pouvoir être apprêtées rapidement pour les tâches qui leur sont assignées.

Les grues mobiles : des engins incontournables pour la construction

Sommaire :

La grue mobile : son développement au fil de l’histoire du XXe siècle

Les premiers engins de levage ne datent pas d’hier puisque dès l’antiquité des appareils de levage sophistiqués, élaborés en bois, sont utilisés pour la construction de bâtiments et d’ouvrages. On peut même remonter à la préhistoire si l’on considère le levier comme étant un dispositif de levage. Il faudra toutefois attendre le début du XXe siècle pour voir l’apparition de la première grue mobile, une mobilité malgré tout très limitée puisque les grues étaient systématiquement montées sur des rails et alimentées par la vapeur.

Comme souvent dans l’histoire les guerres sont un élément déclencheur d’innovation en ce qui concerne les engins. C’est le cas avec la grue mobile puisque c’est au début des années 20, avec les besoins engendrés par la Première Guerre mondiale, que naît l’idée de concevoir une grue sur porteur capable de se déplacer à peu près n’importe où et de pouvoir travailler avec beaucoup plus de précision et de rapidité. En parallèle, l’invention du moteur à essence a propulsé le développement des engins de chantier et a permis de généraliser leur usage dans le monde entier.

Au fur et à mesure de l’histoire, la grue mobile n’a cessé d’être améliorée avec, par exemple, l’apparition des flèches télescopiques actionnées par des vérins hydrauliques dans les années 60, du moteur diesel, mais aussi par l’ajout d’électronique pour les commandes du grutier, ou plus récemment avec le pilotage par télécommande.  

Grue sur porteur : ses multiples domaines d’application

Comme nous le verrons, il existe des grues mobiles de toutes puissances et de toutes tailles, capables de soulever des charges et d’atteindre des hauteurs différentes. Ces caractéristiques leur confèrent un grand champ d’action dans de nombreux domaines.

Ainsi dans le secteur du BTP, on l’utilise en majeure partie pour la construction de grands bâtiments et d’ouvrages tels que des ponts et des viaducs, des immeubles, des barrages hydrauliques, etc. On emploie également une grue mobile pour le montage des grues à tour, particulièrement pour les Grues à Montage par Éléments (dites GME) qui s’assemblent pièce par pièce. On retrouve d’ailleurs le même principe avec les matériaux préfabriqués.

Les autres activités pour lesquelles on fait régulièrement l’usage de grues mobiles sont le montage d’éoliennes et la maintenance de centrales nucléaires, mais aussi dans l’industrie, par exemple pour soulever et déplacer des machines. On trouve aussi des grues spécialisées pour lutter contre les incendies, ou encore des grues militaires.

Les caractéristiques techniques de la grue mobile

Chaque grue mobile sert à lever des charges et à atteindre de grandes hauteurs, toutefois il existe plusieurs types de grues mobiles, chacun répondant à des besoins différents. Le principal critère de choix reste bien sur la capacité de levage de l’engin ainsi que sa longueur de flèche, mais nous allons voir que certaines caractéristiques viennent directement influencer l’éventail des applications d’une grue mobile.

  • Les grues mobiles télescopiques : rapides à mettre en service, elles peuvent circuler sur les voies publiques et n’ont donc pas besoin d’être transportées. Ces modèles de grues peuvent posséder deux cabines, une pour déplacer et conduire le véhicule et une autre pour manipuler la grue. Grâce à son vérin hydraulique, la flèche télescopique présente l’avantage de pouvoir être déployée rapidement tout en gardant une grande précision dans l’ajustement de sa longueur. Toutefois, elles sont plus destinées au levage de charges « légères », de quelques dizaines de tonnes jusqu’à 120 tonnes pour les modèles les plus puissants. Elles peuvent atteindre 60km/h sur route et peuvent donc passer d’un chantier à un autre assez rapidement.
  • Les grues à flèche en treillis : la flèche en treillis, aussi appelée flèche relevable, permet aux grues mobiles de lever des charges avec un poids bien plus important. La hauteur de levage ainsi que la portée sont également décuplées grâce au système en treillis. Elles sont beaucoup moins sensibles aux vents par rapport aux grues équipées d’un système de levage hydraulique. Le câble utilisé pour le levage de la charge est mouflé dans le portique, ce qui lui permet de ne pas rompre et de supporter les lourdes charges que ces grues ont la capacité de déplacer.
  • Les grues mobiles compactes : ces grues sont bien moins volumineuses que les grues citées précédemment. Elles présentent l’intérêt d’être extrêmement maniables dans toutes les situations ce qui peut s’avérer très utile sur des chantiers avec des environnements étroits, des conditions climatiques défavorables, ou encore pour effectuer d’autres opérations délicates. Elles ne possèdent qu’une seule cabine et permettent au grutier de contrôler simultanément le positionnement de son engin ainsi que les opérations de levage. Leur vitesse ne dépasse pas les 25 km/h, par conséquent, elles sont amenées sur le chantier par un porte-char.

Outre les différences notables que présentent ces engins, certaines caractéristiques techniques méritent d’être soulignées. La longueur de la grue ainsi que sa puissance (capacité de levage) sont des éléments déterminants, mais on peut aussi citer les systèmes à télécommande qui permettent de manœuvrer depuis l’extérieur de l’appareil, ce qui fait gagner en précision et en sécurité. Les stabilisateurs qui équipent les grues mobiles à flèches télescopiques bénéficient aujourd’hui des meilleures technologies pour assurer la sécurité lors du levage d’une charge. Pour améliorer la stabilisation des flèches télescopiques, il existe aussi des systèmes de haubanage qui maintiennent la flèche dans une position droite. D’autres équipements additionnels, comme les fléchettes fixes ou pliantes, ou les extensions de fléchettes, sont prévus pour ces différents types de grues. Les fléchettes permettent d’augmenter la capacité de levage d’une grue mobile, ou sa portée.

Grue mobile et conduite en sécurité

La conduite d’une grue mobile et le levage de charge ne s’improvise pas. Le métier de grutier requiert des connaissances théoriques et pratiques et doit connaître les risques liés à la conduite de son engin. Les différents types de grues et systèmes de levage (flèche en treillis, télescopique, etc.), l’environnement et la nature des travaux, changeant à chaque chantier, ainsi que les dangers liés au levage de charge, rendent l’exploitation d’une grue automotrice assez complexe et réservé à des professionnels formés à la conduite en sécurité. Malgré la difficulté de la tâche, les engins récents permettent d’éviter de nombreux accidents, par exemple grâce au Contrôleur de l’État de Charge (C.E.C) qui indique en temps réel si la capacité de charge est atteinte ou dépassée.

Pour les grues mobiles, l’opérateur peut se former grâce au CACES R 383. Cette formation apporte tout ce qu’il faut savoir à propos des grues mobiles : l’aspect réglementaire de la conduite d’engin, les différentes technologies qu’elles embarquent, l’entretien et la maintenance de base, sans oublier les risques qui peuvent survenir dans de nombreux cas de figure.

Attention, les grues auxiliaires de chargement ne sont pas catégorisées au même titre que les grues mobiles, elles sont concernées par une autre formation : le CACES R 390.

Les principales marques de grues mobiles

Machinerie lourde par excellence, les grues mobiles sont fabriquées par des constructeurs dont la renommée n’est plus à faire. Parmi les principales marques de grues mobiles, on retrouve Grove qui propose une gamme de plus de 40 modèles différents. Liebherr est également très présent sur ce marché avec des engins comme la LTM 1450, un modèle à 8 essieux avec une capacité de charge de 450 tonnes. Quelques années auparavant, le groupe allemand avait d’ailleurs produit la plus puissante grue mobile du monde, la Liebherr LTM 11200 qui est la première grue télescopique à avoir pu soulever une charge allant jusqu’à 1200 tonnes. Depuis, cette performance a été égalée par l’AC 1000 de Terex et, par la suite (en 2012), dépassée par la grue chinoise QAY 2000 de Zoomlion qui a une charge maximale de 2 000 tonnes.

D’autres marques proposent des modèles très performants, il s’agit notamment de PPM (Potain, Poclain Manutention), dont l’usine de fabrication est située en Bourgogne, mais aussi Tadano, ou bien la marque Demag

 

 

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...