Divers Construction

Le métier d’ingénieur matériel

02/02/2018 11:10:17
ECI - Mise à jour : le 02/02/2018 11:10:17 - Par
Divers Construction

L’ingénieur matériel est un collaborateur indispensable au sein d’une entreprise de travaux publics. Généralement à la tête d’une équipe de mécaniciens, il gère le parc matériel de l’entreprise (engins et installations industrielles). Il organise et met en place les opérations de maintenance, corrective ou préventive, afin d’assurer la bonne santé du matériel ainsi que sa disponibilité. Toutefois, le métier d’ingénieur matériel ne se cantonne pas uniquement à la maintenance d’engins et c’est ce que nous allons approfondir dans cette fiche métier.

Le métier d’ingénieur matériel

Ingénieur matériel : un poste important et polyvalent

« Une pièce maitresse pour les entreprises de BTP », voilà qui résume bien l’ingénieur matériel tant son poste est crucial pour pouvoir coordonner plusieurs chantiers à la fois, souvent dans des environnements différents, sans être en pénurie d’engins et d’équipements. 

La maintenance complète du parc matériel : c’est la principale tâche qui est assignée à l’ingénieur matériel. Cela inclut d’abord de mettre en place un planning pour les opérations de maintenance préventive et d’entretenir les engins quotidiennement afin d’éviter toutes les pannes qui peuvent l’être. Responsable d’une équipe de mécaniciens, il doit aussi veiller à ce que toutes les réparations nécessaires au bon fonctionnement d’un engin ou d’une machine soient réalisées correctement et dans les temps. En tant que responsable d’équipe, il gère et coordonne son personnel et doit veiller à ce que tous soient bien formés et aient une connaissance pointue des machines et des installations sur lesquelles ils interviennent. Dans une moindre mesure, il intervient auprès des conducteurs d’engins pour s’assurer que les bonnes consignes de conduite soient respectées et pour leur faire part des modifications ou réparations qui ont été réalisées sur la tractopelle, le bulldozer ou la chargeuse qui, de retour sur le chantier après une maintenance, reprendront un rythme d’activité quotidien. Il intervient aussi directement, ou en tant que superviseur, dans la formation des nouveaux arrivants.

Pour suivre ces objectifs, il doit organiser le budget de la maintenance, gérer les stocks de pièces détachées et aussi ceux des équipements de son atelier. Il doit également bien connaître les besoins de son entreprise, les environnements dans lesquels se déroulent les chantiers et les différents types de travaux qui y sont associés (terrassement, construction, démolition, etc.). C’est un assistant précieux pour les responsables d’entreprises puisqu’il leur apporte son expertise technique et participe à la prise de décision avec eux afin de prévoir les investissements matériels adéquats.

Du côté des tâches administratives, l’ingénieur matériel est responsable du suivi des commandes (de pièces détachées, d’engins, d’équipements, etc.) et de tous les documents obligatoires certifiant de la bonne conformité des matériels. Par exemple, dans le cas d’un tombereau ou d’une pelle sur chenilles, l’ingénieur matériel doit vérifier le carnet d’entretien de l’engin, qui mentionne toutes les opérations de maintenance et les réparations, l’indispensable manuel d’utilisation émanant du constructeur, les documents relatifs à la VGP (visite générale périodique), qui est une sorte de contrôle technique pour engin.

Les compétences de l’ingénieur matériel

Les entreprises du BTP recherchent généralement un profil précis pour le poste d’ingénieur matériel. Les compétences pour tenir ce poste sont nombreuses, c’est pourquoi on dit souvent que l’ingénieur matériel est avant tout un collaborateur polyvalent. Le métier nécessite une veille technologique importante puisque de nouveaux matériels apparaissent sur le marché chaque année, et que des améliorations sont parfois apportées à des matériels existants, aussi bien qu’il s’agisse d’une innovation sur un moteur, sur un système hydraulique ou encore en matière d’électronique embarquée. La maitrise de l’anglais technique est un plus non négligeable, car les informations pertinentes de veille technologique sont premièrement et principalement rédigées dans la langue de Shakespeare. De même, beaucoup d’entreprises font appel à des constructeurs internationaux pour la commande de leur matériel. Puis, comme nous le stipulions dans le premier paragraphe, l’ingénieur matériel doit bien connaitre les besoins de son entreprise ainsi que le secteur dans lequel il évolue, ici, celui du BTP. 

L’ingénieur matériel a aussi le sens des responsabilités. Il fait preuve de beaucoup de rigueur et a une bonne aisance relationnelle et commerciale :  d’abord parce qu’il doit gérer une équipe, mais aussi, car il collabore quotidiennement avec les chefs de chantier, les conducteurs de travaux, les responsables d’établissement ainsi que les clients internes et les fournisseurs de l’entreprise.

Comment devient-on ingénieur matériel ?

Plusieurs types de cursus et de formations peuvent déboucher sur le métier d’ingénieur matériel, d’abord :

  • Les écoles d’ingénieurs généralistes (INSA, ISEN, ENSAM, etc.)
  • Les écoles d’ingénieurs spécialisées dans le domaine de la construction (ESTP, ESITC, etc.)

Mais aussi :

  • Les formations universitaires spécialisées dans le BTP (de BAC +2 à BAC +5). Elles recouvrent plusieurs branches : la maintenance industrielle, la mécanique, l’informatique industrielle, etc.

L’expérience sur le terrain est aussi un solide atout pour devenir ingénieur matériel et ainsi maitriser les différentes facettes du métier.

L’actualité du métier d’ingénieur matériel

Les entreprises du secteur du BTP, notamment celles de grande taille, recherchent régulièrement des profils d’ingénieurs en vue de gérer leur parc matériel. D’une part, le parc vieillissant demande un entretien et une surveillance accrue et d’autre part, son renouvellement demande des connaissances et des compétences que seul un ingénieur peut avoir. L’intérêt pour les chefs d’établissements est d’avoir constamment à disposition le matériel nécessaire aux travaux, mais aussi d’être assuré d’investir dans des engins et des installations efficientes, que ce soit en termes de performance, de développement durable ou de sécurité.

Les nouvelles technologies apportent un progrès considérable dans le monde des travaux publics. C’est pourquoi de nombreux métiers, comme celui d’ingénieur matériel, sont susceptibles d’évoluer au fil des années. Ce que l’on pensait impossible hier le devient aujourd’hui et le futur nous réserve sans doute encore bien des surprises qui révolutionneront le secteur et ses différentes activités et qui, par la même occasion, nous feront aborder les choses sous un angle nouveau et différent.

L’ingénieur matériel est à l’avant-garde de ces évolutions technologiques, il en a une grande connaissance et sait certainement jauger, mieux que quiconque, les enjeux qui viendront changer et faire évoluer le poste qu’il occupe.

 

 

 Crédit photo : Chaay_tee / Freepik

 

 

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...