Divers Construction

La chargeuse, vedette du terrassement

23/01/2018 15:32:20
ECI - Mise à jour : le 23/01/2018 15:32:20 - Par
Divers Construction

La chargeuse, qu’elle soit sur roues ou sur chenilles, est un engin couramment répandu sur tous les types de chantiers mais particulièrement pour les travaux de terrassement ainsi que pour l’exploitation des carrières. Bénéficiant d’une grande puissance de poussée à l’avant, elle permet notamment de déplacer et de charger rapidement des tonnes de matériaux excavés grâce à son godet volumineux. Son moteur et ses roues imposantes lui assurent une stabilité à toute épreuve et une utilisation dans un large champ d’application : de la construction à l’aménagement paysager en passant par l’agriculture, la chargeuse est un gage de productivité.

La chargeuse, vedette du terrassement

La petite histoire de la chargeuse

La chargeuse est une invention plutôt récente comparée aux autres engins de chantier couramment utilisés pour le terrassement et la construction. Bien que dès 1920 on voit déjà apparaître des systèmes de pelles à câbles montés sur des tracteurs agricoles, il faudra attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour voir le développement des premiers prototypes compacts de chargeuses sur pneus. C’est donc dans les années 50 et grâce à la généralisation des systèmes hydrauliques pour les engins de chantier que l’histoire de la chargeuse compacte débute réellement. 10 ans plus tard, la chargeuse connaît un grand succès et ses capacités de charge sont multipliées grâce au développement de sa pelle. C’est d’ailleurs à cette époque que les premières chargeuses articulées sont commercialisées par Caterpillar avec le modèle Cat 988.

La suite de l’histoire est similaire à celle de tous les matériels fiables dont l’on dispose aujourd’hui : un condensé d’innovation, de recherche et de développement qui permet la conception d’engins de plus en plus robustes, productifs et performants. Une évolution technologique fulgurante quand on apprécie la différence entre les premiers modèles de chargeuses articulées d’une capacité de 6 tonnes et le plus gros modèle actuel, à savoir le Tourneau L-2350, pouvant accueillir pas moins de 72 tonnes de matériaux dans un godet ayant une capacité volumétrique de 40.5  m³.

La chargeuse : ses différents domaines d’application

La chargeuse permet de réaliser des opérations qui ont cours sur tous types de chantiers, et même aussi en dehors du domaine des travaux publics. Elle permet principalement de déplacer des matériaux d’un point à un autre grâce à sa benne située à l’avant et de charger rapidement les camions. Elle n’est pas d’un usage polyvalent à proprement parler, toutefois elle est indispensable sur les chantiers qui génèrent beaucoup de gravats et de matière comme c’est le cas pour les chantiers de terrassement. Elle augmente considérablement la productivité et la rapidité de mise en œuvre d’un chantier.

Voici quelques exemples d’utilisation de la chargeuse :

  • Les opérations de terrassement (chargement et réglage)
  • Le traitement des matériaux en carrière
  • Les travaux de démolition
  • La construction de routes
  • Les travaux souterrains (des chargeuses électriques spécialement conçues existent à cet effet)

De nombreux autres domaines d’application sont envisageables, nous pouvons citer par exemple : le recyclage des déchets, les travaux forestiers et la gestion de parc à bois, l’aménagement paysager et l’agriculture, etc.

Les caractéristiques techniques de la chargeuse

Trois types de chargeuses se partagent les différentes tâches qui leur sont assignées :

  • Les chargeuses sur pneus : elles sont principalement utilisées sur des sols de bonne composition. L’avantage des pneus est d’offrir une vitesse supérieure à celle d’une chargeuse à chenilles mais aussi de pouvoir circuler sur les voies publiques. Différents modèles existent en quatre roues motrices ou en 2 roues motrices, à traction avant ou arrière.
  • Les chargeuses sur chenilles : elles prennent le relais là où les chargeuses sur pneus ne peuvent pas accéder, comme sur les sols boueux et mous, ou encore sur les terrains accidentés ou ceux pouvant causer des dommages aux pneus. L’inconvénient des chargeuses sur chenilles est la faible vitesse de déplacement ainsi que l’impossibilité de les faire circuler sur les voies publiques.
  • Les chargeuses compactes : elles sont généralement de plus petite taille et n'excèdent pas les 4 500 kg, bien que certains modèles plus lourds soient présents sur le marché. Leur principale qualité est de permettre une meilleure manœuvrabilité, ce qui est grandement appréciable dans les espaces réduits ainsi que dans les villes. Les chargeuses compactes se déclinent dans des versions sur pneus et sur chenilles.

Un mot sur la sécurité

Il est important de connaître les consignes de sécurité à respecter lors de la conduite d’un tel engin et seules les personnes disposant d’une autorisation de conduite peuvent prendre le contrôle d’une chargeuse. Une bonne maitrise de l’engin est indispensable pour assurer la sécurité sur le chantier. Comme nous avons pu le voir, différents types de chargeuses existent et elles seront utilisées suivant les caractéristiques de chaque terrain. La conduite peut s’avérer délicate sur des sols meubles ou sur des chantiers situés en milieu urbain ou compris dans des espaces réduits.

L’obtention d’un CACES reste la meilleure solution pour former à la conduite en sécurité, il faut d’ailleurs savoir qu’un seul CACES ne permet pas de conduire tous les types de chargeuses. Pour les chargeuses qui ont un poids égal ou inférieur à 4 500 kg, c’est le CACES R 372m de catégorie 1 qui fait office de référence, tandis que pour les autres chargeuses, dont le poids dépasse les 4 500 kg, il est nécessaire d’être en possession d’un CACES de catégorie 4.

Le marché français des engins de terrassement

Les chiffres de vente et de location d’engins de terrassement montrent pour l’année 2017 un regain d'intérêt pour les chargeuses compactes sur pneus : elles gagnent 16 % de parts de marché depuis 2016. Les chargeuses non compactes d’un poids supérieur à 5 500 kg perdent quant à elles 3 % des parts.

Les principaux constructeurs de chargeuse sont bien connus des professionnels du BTP, il s’agit, entre autres, de Caterpillar, Volvo, Komatsu, JCB ou Liebherr, qui proposent régulièrement de nouveaux modèles innovants et répondants aux ambitions de notre époque. C’est le cas par exemple avec les nouvelles chargeuses sur pneus Liebherr Stereo L 514 et L 518 qui permettent une productivité accrue en alliant le confort et la sécurité d’utilisation. D’autres innovations viennent améliorer la prestation des chargeuses, comme avec le système hydraulique à détection de charge ou le pesage embarqué, présent sur de nombreux nouveaux modèles tel que le Doosan DL420CVT-5 ou le Hyundai HL965.

 

 

 

 

 

Annonces correspondantes

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...